vendredi 30 janvier 2009

Envoi des notes au ministère

Suite aux décisions des AG successives, l'envoi des notes se met en place. Voici ci-dessous la procédure à suivre pour tous les enseignants, quelle que soit la matière.
Les modalités de récupération des notes au ministère suivront rapidement !



Deux envois sont prévus :

1 ) envoi individuel de ses notes par courriel :

Chaque enseignant saisit ses notes directement sur les listes d'étudiants mises à disposition par les secrétariats.
2 modalités : de façon manuscrite (puis scanner le document) ; de façon électronique (enregistrement du fichier).

- Préciser la matière concernée.
- Conserver un double de vos notes.
- Remettre les copies en lieu sûr et habituel pour éviter qu'elles ne soient perdues, accompagnées
d'un exemplaire du listing de vos notes.

Une fois le listing rempli, l'envoyer par courriel aux trois
adresses ci-après avec une lettre type d'accompagnement:

"Madame la Ministre,

Suite aux décisions défavorables du gouvernement qui affectent, d’une
part, l’université du Havre dans laquelle j’enseigne et, d’autre part,
le statut d’enseignant-chercheur, je proteste en vous faisant parvenir
les notes d’examen du premier semestre.

J’ai averti mes étudiants qu’ils pourront obtenir communication de ces
notes auprès de vous-même et de vos services.

Vous trouverez également ci-joint la motion du Conseil de Département
de Droit - reprise par l’Assemblée générale de l'Université - qui a
décidé de cette action collective.

Je vous prie d’agréer, Madame la Ministre, l’expression de mes
salutations respectueuses.

Signature

Fonction

NB : Sont en copie de ce mail : le directeur du département XXXX, le
doyen de la Faculté XXXX et le Président de
l'Université du Havre."


Adresses électroniques d'envoi :

Mme Valérie Pécresse :
valerie.pecresse@recherche.gouv.fr
contact@valerie-pecresse.fr

Cabinet de Mme la Ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche :

- M. Philippe GILLET, directeur de cabinet :
philippe.gillet@recherche.gouv.fr


- M. Fabrice LARCHE, chef de cabinet :
fabrice.larche@recherche.gouv.fr



Cet envoi individuel s'effectuera à partir du lundi 2 février, jour où un grand nombre d'Universités ont décrété
une grève illimitée. Des envois ultérieurs sont possibles si des copies sont encore en cours de correction.

RAPPEL : Mettre à chaque fois en copie de l'envoi du courriel le Directeur du Département, le Doyen d'UFR et le Président d'Université.
RAPPEL : N'oubliez pas de demander un accusé réception de votre courriel.


Autre possibilité : envoi des notes par courrier individuel (avec ou
sans accusé réception) à l'adresse ministérielle :

Ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche
1 rue Descartes
75231 Paris cedex 05 - FRANCE

Standard du ministère :
+33 (0)1.55.55.90.90



2 ) Un envoi collectif par courrier : chaque directeur de département pour chaque diplôme effectue l'envoi avec accusé réception pour être
sûr que tout soit bien réceptionné.

6 commentaires:

Anonyme a dit…

savez vous que la plupart des étudiants ne vous suivent pas du tout dans cette voie? Savez vous que cela va affecter les relations entre les étudiants et les profs? je pense que pour que vous puissez gagner plus de légitimité, il faudrait que vous RASSURIEZ les étudiants sur le problème notamment des L3 qui ont des dossiers de masters à remplir car beaucoup sont très inquiets...

Anonyme a dit…

Quant aux M2 qui vont devoir chercher un stage ET un travail, ils sont carrément pris en otages.

Anonyme a dit…

Depuis quand les profs ont des cagoules et braquent des Kalachnikov sur la tempe des étudiants. Plus sérieusement les professeurs ont tous assurés que tous les cas particuliers ( Dossiers pour les stages, les concours, ERASMUS, ... etc) seraient étudiés. Il suffit aux personnes concernées d'aller voire les professeurs et de leur expliquer leur cas.

Anonyme a dit…

et si les autres étudiants veulent aussi avoir leurs notes? On a pas bossé nos exmans de S1 pour de la gnognotte! Car soyons réaliste, il sera impossible de récupérer nos notes au ministère!!!!!!!

Tagada- a dit…

Mais on les aura nos notes ! Plus tard, mais on les aura ! Et ce ne sont pas les étudiants de L1 qui ont le plus besoin de leur notes !

Guillet a dit…

Pour les étudiants qui ont des dossiers à déposer, des papiers à récupérer à la préfecture, etc., on pourra s'arranger.

MAIS,
Le bras de fer avec le ministère suppose une jonction ou du moins une solidarité des étudiants avec les profs et personnels administratifs qui se battent contre les suppressions de postes notamment dans notre université.
Il vous faudra donc téléphoner au ministère ou envoyer des courriels pour obtenir vos notes. Après, nous ferons le point.

En clair, on peut dire que vous aurez vos notes, probablement assez rapidement.

En outre, toutes les facs sont touchées par le mouvement. Olivier Beaud, professeur de droit à Paris II Assas, est membre de la coordination nationale de défense de l'université. Il a qualifié lui-même la situation de "grave" hier sur France Inter. Je doute donc que ces mêmes ensiegnants-chercheurs vous empêchent ensuite d'accéder à leur Master si vous n'avez pas vos notes à temps. CAR tous les étudiants de France sont concernés et affectés.

Tout le reste n'est que désinformation !

Nicolas GUILLET
MCF Droit public

Enregistrer un commentaire