mardi 24 mars 2009

Mises au point.

Quelques mises au point :

1. Certains individus croient que la liberté d'expression est le droit à n'importe quoi, et en particulier de verser dans la vulgarité. Ces individus se trompent. La liberté d'expression n'est pas un droit inaliénable à abuser du temps et de la bande passante des personnes qui hébergent un espace de discussions. Les vilains sont tolérés, principalement parce qu'ils nous donnent des arguments du simple fait d'énoncer leur babil. Converser, échanger, discuter, pas se dissimuler pour essayer d'agresser.

2. En ce qui concerne les textes, l'analyse, et l'objectivité, voici deux sites qui comprennent à la fois textes, analyses, et opinions mesurées, ce qui ne veut pas dire qu'elles seront molles.

a. http://www.sauvonslarecherche.fr/
b. http://www.sauvonsluniversite.com

3. Notre combat est politique ! La politique, c'est la vie de la Cité. Les étudiants et enseignants qui font grève et enchaînent action sur action le font car il y va du choix même de société que nous souhaitons : hyperindividualisme où le savoir est considéré comme un produit marchand réservé à l'élite financière, ou bien éducation populaire et instruction du peuple pour lui-même, pour une véritable démocratie ? Nous ne nous battons pas pour nous exclusivement, nous ne sommes pas les victimes d'un corporatisme exacerbé, nous sommes lucides et réfléchissons, nous discutons, nous proposons.

6 commentaires:

Anonyme a dit…

pourquoi M. Barakat n'a pas signé son (très joli) texte
Une de ses étudiantes d'accord avec lui...

Blog de l'université du havre en lutte a dit…

Ce texte n'est pas l'œuvre de G. Barakat…

CORBERY Benoît a dit…

En parlant de lui quand est-ce qu'il nous donnera les notes des examens qu'on a faits il y a bientôt 2 mois ?
Il peut pas imaginer comme on est en état de stress à cause de lui, nous, les étudiants de M1 SEOS...

Jacques R. a dit…

Pourquoi tant de stress ? N'oubliez pas que la note n'est que le reflet du travail fourni. Cherchez d'abord la connaissance (vous avez du temps pour travailler les cours précédents en ce moment, vu que certains n'ont pas eu lieu). La reconnaissance (la note) viendra tout naturellement. Profitez de ces "moments d'accalmie" pour avancer, surtout si vous pensez ne pas avoir été à la hauteur au premier semestre.

CORBERY Benoît a dit…

merci de nous remonter le moral !

Anonyme a dit…

c'est sympa

Enregistrer un commentaire